Cinq ans dans la fosse aux lions

Le second jour de l'Octave de Pentecôte, Marie Madeleine de'Pazzi - elle n'est âgée que de 19 ans - pénètre dans la fosse aux lions et voit « la multitude des démons et des tentations qu'elle devait rencontrer dans le temps de son épreuve. » Elle se plaint doucement : « Où est-il, mon Dieu, le soleil de ta grâce ? Il me semble obscurci, car ta puissance retire son pouvoir, et ta bonté s'est complètement éloignée de moi : maintenant que je suis délaissée comme un corps sans ses membres pour l' aider, je suis comme un tronc. Voici ce qui m'arrive : je ne peux plus m'aider, car ta puissance et ta bonté se sont retirées de moi. »

Mais il ne s'agit que d'un aperçu de ce qui l'attend. Elle passe les huits jours de l'Esprit Saint dans la lumière éblouissante de ses révélations. Ce n'est qu'à la fin de l'extase de la huitième et dernière nuit qu'elle est plongée dans la fosse aux lions et, en voyant s'éloigner la douceur de ce temps de grâce, Madeleine, le visage désolé, poussant un long gémissement, et versant des larmes, s'abandonne à la volonté divine. Durant 5 ans - exactement du 15 juin 1585 au 10 juin 1590 - Dieu lui ôta le sentiment et le goût de la grâce, elle fut assaillie et tourmentée par une multitude de démons et de tentations.

 

Prix de la publication : 26 €

Pour commander ou obtenir des infomations