Saint Berthold (29 Mars)

Né en Lombardie, il est le second prieur général de l’ordre carmélitain vers l’an 1230. À sa mort, il est enterré au mont Carmel.Son personnage a traversé plusieurs prismes déformants, mais on lui attribue une vision pendant laquelle il vit les anges portant au ciel les âmes de nombreux carmes tués par les sarrasins. Les faits cités ci-dessus sont conservés dans le recueil des « Histoires brèves du catalogue des saints » dont beaucoup d’entre elles font l’objet d’une rédaction encore primitive.

Le dominicain Stefano di Salignac (antérieur à 1278) a attribué la rédaction de la règle carmélitaine à Aimerico di Malefaida da Salignac, patriarche d’Antioche (1142-1193), alors qu’elle revient en fait à Alberto, patriarche de Jérusalem (1206-1214). D’après ce dominicain, ce fameux Aimerico avait parmi les carmes un neveu, « un homme saint et célèbre ». Dans « Epistola Cyrilli » publié par le carme Filippo Riboti après 1378, celui-ci est cité non plus comme le neveu mais comme le frère d’Aimerico dont le nom est Bertold, lequel est prieur général des carmes.

Plus tard dans son Viridarium(vers 1400), Giovanni Grossi a appelé ce neveu Brocardo. Dans les versions ultérieures de ce même ouvrage et dans le Catalogo dei santi carmelitani de la même époque, Bertold di Malefaida est considéré comme le premier prieur général et Bertoldo di Lombardia passe à la quatrième place. Papenbroeck a publié un texte du moine grec Phocas qui, lors d’une visite au Carmel, identifia Bertoldo comme étant un vieux moine de Calabre : cependant, Phocas n’évoque évidemment pas des ermites latins mais des moines grecs qui étaient aussi sur le mont Carmel, mais à un autre endroit.

Saint Bertold, dont le culte a été décidé en 1564, est représenté en habit carmélitain avec un livre et une épée ou bien regardant des martyrs. Son nom, bien qu’enlevé du bréviaire réformé de 1585, y est de nouveau introduit en 1609. Les lectures particulières ont été approuvées en 1672. Sa fête est fixée au 29 mars mais n’a plus cours aujourd’hui.

 

Adrien STARING, O. Carm.