La vierge très pure

{mosimages}

La tradition carmélitaine développa l’affinité dans la virginité entre Elie d’une part, et Marie d’autre part. Frère Jean de Chimineto ( XIVe s.) et Frère Philippe Ribot (XIVe s.) amplifièrent ce lien intime entre les Carmes et leur Mère. Ainsi, pour Ribot, Marie a commencé la virginité perpétuelle parmi les femmes, comme Elie l’avait commencée parmi les hommes. Cette ressemblance amènera les Carmes à dire que Marie était leur Sœur, et "Frères de la Bienheureuse Vierge Marie".

L’Immaculé Conception

La fête est déjà dans l’Ordinal de Sibertus de Beka en 1312. Dans la controverse théologique à propos de l’Immaculée, les auteurs Carmes furent généralement partisans du privilège marial et la Curie romaine participait à cette fête patronale de l’Ordre. Entre les XIVe et XV e siècles, l’iconographie carmélitaine sera influencée par Marie dans le mystère de son Immaculée Conception (‘Vexillum Carmelitarum ‘).

La ‘Pureté’

A partir du XIVe siècle, lorsque furent élaborés les arguments pour la relation entre la virginité de Marie et son Immaculée Conception, les Carmes associèrent la blancheur de leur cape blanche à la pureté de l’Immaculée ; Aux XVIe et XVIIe siècles, les Carmes voient plutôt dans cette association la pureté de vie et le culte de la Vierge Très Pure, caractéristique de la dévotion mariale de l’Ordre. Le thème de la Vierge Très Pure est aussi lié à l’intériorité d’union à Dieu, prescrite par la Règle, exigeait la pureté, favorisait la dévotion mariale ; et le culte de la Vierge Très Pure renforçait l’aspect contemplatif : les Carmes imitent leur Mère dans son union à Dieu par la prière.

Le Titre de l'Odre

Le fait que les Carmes appelaient Marie leur ‘Sœur’ suscita beaucoup de polémiques parmi les autres Ordres religieux. Dès 1252, le titre de ‘Frères de la Bienheureuse Vierge du Mont Carmel’ apparut dans une bulle du Pape Innocent IV adressée aux ‘Frères ermites’. D’ailleurs, vers 1250, le peuple appelait les Carmes ‘Frères du Carmel’. Ils se défendirent longtemps pour avoir le droit d’être appelés 'Frères’ de Marie ; cela aboutit finalement, en 1374, à une controverse à l’Université de Cambridge ; l’Université donna raison aux Carmes. Cependant, ce n’est qu’en 1379 que le Pape Urbain VI reconnut définitivement ce titre et y attacha une indulgence pour tous ceux qui appelleraient les Carmes : ‘Frères de la Bienheureuse Vierge du Mont Carmel’ (‘Fratres Beatae Mariae Virginis de Monte Carmelo’. Le titre, dans la mentalité médiévale, était lié à l’identité, car il représentait l’essence de celui qui le portait.